Sophrologie et Sport

Préparation mentale / Facteur de performance

Il est désormais admis, du moins dans la préparation d’athlètes de HAUT NIVEAU, que la préparation mentale « FAIT LA DIFFÉRENCE » sur les compétitions.

L’insuffisance ou l’absence de celle-ci explique en grande partie l’inconstance des résultats de certains de nos athlètes, le manque de pérennité dans les résultats de certains clubs.

Or la préparation mentale se situe parmi les CINQ FACTEURS DE LA PERFORMANCE :

  1. Préparation mentale
  2. Préparation physique
  3. Préparation technico/tactique
  4. Suivi médical
  5. L’environnement

Préparation mentale, préparation technico-tactique,l'environnement,préparation physique, suivi médical

La sophrologie appliquée aux sports est de nos jours la méthode reconnue et utilisée par bon nombre de sportifs de haut niveau ou bien de jeunes sportifs prometteurs.

Elle est particulièrement reconnue depuis que le sophrologue Suisse, le Dr Raymond ABREZOL l’a structurée, développée et appliquée auprès de sportifs suisses de niveau international. Ceux qui utilisèrent ses services ont d’ailleurs totalisé 204 médailles de champions olympiques et de champions du monde.

“Je suis présent sur le terrain, pour encourager les athlètes”

Précision

Le terme de préparation mentale, en l’occurrence, n’est pas à prendre dans un sens restrictif ; c’est un raccourci ! Les termes de préparation physico-mentale ou somato- psychique seraient plus appropriés car :

  1. La pratique de la sophrologie met en œuvre des exercices physiques simples, travaille sur le corps dans sa totalité et fait appel autant à la conscience du schéma corporel qu’aux habiletés mentales de l’athlète
  2. Dès la naissance de l’individu et pendant tout son développement, et à fortiori dans la pratique sportive, le GESTE et la PENSÉE sont intimement liés, le DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL et la PRATIQUE PHYSIQUE également.

Mais par souci de simplicité nous continuons à utiliser le terme de PRÉPARATION MENTALE.

La préparation mentale pourquoi ?

La sophrologie contribue :

  • Au développement des habiletés mentales propres aux disciplines sportives
    • Concentration
    • Lecture lucide des situations, de jeu, de compétition
    • Mémorisation, imagination, créativité
  • A l’amélioration de la conscience du schéma corporel, de la sensibilité proprioceptive
  • Au développement de qualités psychiques
    • Confiance en soi
    • Stabilité émotionnelle
    • Motivation, combativité, réactivité
    • Maîtrise en situation de contre-performance
    • Intégration de la réussite
  • A l’amélioration de
    • L’activation avant l’effort
    • La récupération, du sommeil
  • A maintenir l’athlète dans un bon état de santé et à participer au plein épanouissement de sa personnalité.

De fait la sophrologie agit aux différents niveaux de l’activité de l’athlète :

  • Dans la préparation, l’entraînement
  • Dans l’activation avant la compétition
  • Dans la phase de compétition
  • Dans l’après compétition pour la récupération et la gestion de ses performances.

Mode d’intervention

En général, le sophrologue pratique les séances dans son cabinet, mais il peut intervenir en club, dans un gymnase ou une salle de préparation dans la mesure où les conditions de confort (chaleur, pénombre,silence) et de confidentialité sont réunies.

Il intervient le plus souvent en séances individuelles mais peut également travailler avec un collectif. La durée des séances est de l’ordre d’1 heure, voire un peu plus avec un collectif.

Outre le fait qu’il doive avoir une solide formation théorique et une pratique personnelle de la sophrologie, le sophrologue doit avoir une bonne connaissance du sport pratiqué par son élève et si ce n’est pas le cas il doit se familiariser au plus tôt, sur le terrain, avec cette discipline.

D’autre part, du fait de son intervention il se doit d’être très proche de l’entraîneur, du directeur technique et des membres du « staff » qui entourent l’athlète, bien qu’il ait une intervention propre et confidentielle.

Tarif

Le montant de l’intervention du sophrologue auprès de sportifs s’établit au cas par cas après un entretien avec les personnes concernées, le ou les athlètes, les parents éventuellement, les dirigeants de club et entraîneurs en fonction des objectifs à atteindre et en fonction de certains critères :

  • Individu ou groupe
  • Age de l’athlète
  • Niveau de l’athlète
  • Qualité de l’environnement…

A partir de ces variables, un programme d’intervention est établi et un devis proposé.