Les impressions d’un champion de 1500m

A propos de sa saison 2011, Julien CALANDREAU, vice-champion de France N2  du 1500m, nous livre ses commentaires

Julien, comment en es-tu venu à faire une préparation spécifique par la sophrologie?

La principale raison pour laquelle j’ai souhaité faire une préparation mentale spécifique par la sophrologie est que je voulais gagner en relâchement durant mes fins de courses. C’est donc bien sur pour améliorer mes performances. Même si je gère plutôt bien le stress, je voulais aussi améliorer mon approche de la compétition. Enfin, c’est aussi pour les bienfaits en récupération après une compétition ou une dure séance d’entraînement que je me suis tourné vers Hubert PERRIN.

Que t’as apporté cette expérience?

Je pense avoir atteint les objectifs que je m’étais fixés  en choississant une préparation en sophrologie. Mais cette expérience est toute récente et je pense que je peux encore progresser.

Dans quel domaine cela t’a été le plus profitable?

J’ai beaucoup travaillé mon relâchement en fin de course et je pense que cela m’a beaucoup apporté notamment lors des Championnats de France National où je finis deuxième.

Quels sont tes  projets, tes objectifs à court et moyen terme en ce début 2012?

L’objectif principal est de battre mon record personnel sur 1500m qui je pense ne reflète pas mon niveau. Ensuite j’aimerais me qualifier pour les Championnats de France Elite sur cette distance. Mais étant blessé en debut d’année je vais essayer de me rétablir au plus vite.



J.CALANDREAU ET H.PERRIN évoquant la préparation de la saison 2012
(Photo. Yves PERRIN)

Penses-tu reproduire cette expérience de préparation mentale?

Oui, je pense qu’on a fait du bon travail, et, dès que mon emploi du temps me le permettra j’aimerais repartir sur un cycle de travail comme l’an dernier.

Comments are closed.